Silencieuse tu n’es pas plus belle

 

Après le triste événement qui a eu lieu l’été dernier à Pampelune, maintenant c’est le tour du jugement. Contre toute attente, le juge a accepté l’informe fait par un détective selon lequel la fille ne semblait pas traumatisée après avoir subi une violation, alors que le juge n’a pas considéré que les conversations de WhatsApp, très dures, écrites par les agresseurs (appelés « la Manada »),  soient suffisantes comme preuve.

Nous vivons dans un monde où la victime est  soupçonnée au lieu des agresseurs. Cette femme, cette nuit-là, a passé le pire moment de sa vie. Toutefois, pour la justice ça n’a pas été assez et maintenant elle doit revivre ces instants où elle a senti que sa vie avait fini.

Assez ! Assez des gens sans cœur.

Tout doit changer, nous devons nous unir pour combattre cette injustice. Cette femme nous représente, à toi, à moi, à toutes les femmes qui chaque nuit retournons chez nous, pendant que la peur nous envahit. Cette peur qui devrait avoir disparu au XXIe siècle, et qui malheureusement, continue.

C’est le moment, nous ne sommes pas « la Manada », être un animal sans scrupules est passé de mode. Nous sommes plus fortes de ce que nous avions pensé, peut être comme lions qui  viennent d’être libérés.

Nous détestons la phrase : « Calladita estás más guapa ». Silencieuses nous ne sommes pas plus belles, crions à la place des femmes qui ne peuvent pas !

Sofía Sánchez (2ºBac)

Publicités

Mérites de femmes dans un monde d’hommes

Patricia Ortega

C’est la première colonelle de l’armée espagnole. Elle fait partie de l’armée dès 1988, quand les femmes ont commencé à être militaires.

Elle a deux étoiles de huit pointes, et à 53 ans, elle a renoncé aux mêmes choses que les autres militaires hommes et elle a pu former une famille.

Noa Jansma

C’est une fille de 20 ans des Pays Bas  qui a fait un profil d’Instagram pour montrer les photos qu’elle fait à ses harceleurs.

Dans son profil, elle explique pourquoi elle pense qu’ils l’ont harcelée.

Elle leur dit si elle peut faire une photo avec eux et la plupart d’hommes posaient avec Noa.

En seulement un mois elle a photographié 21 harceleurs.

Laura Pla (2ºBac)

 

NON , c’est NON

NON, signifie NON

Harceler n’est pas flirter

Insister est harceler, harceler est agression

Je m’habille comme je veux!

Ne contrôle pas mon portable!

Je ne suis pas à toi!

Mon corps est à moi!

Quand c’est NON, c’est NON!

Dans NON, c’est quoi que tu ne comprends pas?

NON, au harcèlement sexuel!!

Ne sois pas complice!

Nous ne nous tairons plus!!

Prix Littéraire « Manzanedo »

Cette année,  pour le concours littéraire organisé par le Département d’Espagnol du lycée il fallait présenter un récit original fantastique, de deux feuilles maximum écrit en espagnol. Le Département de Fançais a voulu collaborer et a proposé aux élèves d’ y participer avec un récit fantastique en français.

Le premier prix a été décerné à Jorge Martín (1º bachiller Sciences)

Le deuxième prix à Esther Gutiérrez (1º bachiller Sciences)

Félicitataions à tous les deux!!!!!!

Séjour de nos correspondants bretons

Du 3 au 9 mai nous avons accueilli nos correspondants bretons  5 mois après notre visite à Lannion. Les élèves tout nerveux ont attendu à la gare de Santoña leurs camarades qui venaient de passer tout la nuit dans le bus. Mais pour profiter au maximum, et dès leur arrivée, ils se sont tous mis au travail car il fallait que toutes les activités organisées trouvent leur place et notre emploi du temps (de 8’30 à 14’20) est bien trop court pour tout faire.

Heureusement le beau temps nous a accompagné et on a pu faire toutes les visites prévues en plein air: la ville et le port, les marais, un bout du chemin Saint Jacques, Santillana et Santander, et bien sûr le week end celles préparées par les familles.

Mais on a travaillé aussi!!!!  et à part les cours auxquels ils ont assisté avec leurs correspondants, on a continué notre travail collaboratif entamé lors de notre visite en Bretagne qui porte sur l’economie, l’environnement et le patrimoine de nos deux régions: Siete villas et Trégor-Goëlo

Très contents de l’expérience, nos élèves voudraient bien repartir l’année prochaine!!!