Séjour de nos correspondants bretons

Du 3 au 9 mai nous avons accueilli nos correspondants bretons  5 mois après notre visite à Lannion. Les élèves tout nerveux ont attendu à la gare de Santoña leurs camarades qui venaient de passer tout la nuit dans le bus. Mais pour profiter au maximum, et dès leur arrivée, ils se sont tous mis au travail car il fallait que toutes les activités organisées trouvent leur place et notre emploi du temps (de 8’30 à 14’20) est bien trop court pour tout faire.

Heureusement le beau temps nous a accompagné et on a pu faire toutes les visites prévues en plein air: la ville et le port, les marais, un bout du chemin Saint Jacques, Santillana et Santander, et bien sûr le week end celles préparées par les familles.

Mais on a travaillé aussi!!!!  et à part les cours auxquels ils ont assisté avec leurs correspondants, on a continué notre travail collaboratif entamé lors de notre visite en Bretagne qui porte sur l’economie, l’environnement et le patrimoine de nos deux régions: Siete villas et Trégor-Goëlo

Très contents de l’expérience, nos élèves voudraient bien repartir l’année prochaine!!!

Publicités

Notre super échange franco-espagnol: Santoña-Lannion

Du 11 au 18 octobre 2016 nous sommes parties vers Lannion un petit groupe de 11 élèves de 4º ESO et 1º Bachiller et 2 profs. On n’était que des filles, dommage, les garçons n’ont as voulu nous accompagner. Le voyage a été long car on l’a fait en bus depuis Laredo et pendant la nuit, mais notre motivation était au-delà des fatigues. On est arrivées à Rennes, on a fait une visite guidée de la ville et puis on s’est promenées un peu avant de prendre le train pour Lannion. Tout le monde a aimé!!

Avant l’échange les élèves avaient  chatté avec leurs correspondants et on pensait que cela ferait la rencontre moins difficile mais elles étaient quand même assez nerveuses avant d’y arriver.

L’ accueil des familles et des profs a été super pendant toute la semaine. Les jours de classe tout le monde allait en cours et les week-end les familles s’en occupaient et c’est avec elles qu’on a eu l’ occasion de mieux connaître la vie en France et la région. Pendant la semaine les profs français nous avaient élaboré un super plan d’activités comme quoi on a connu Tréguier, Paimpol, l’abbaye de Beauport, l’Ile Grande et bien sûr Lannion. On a fait des visites guidées, un jeu de piste, des danses bretonnes, une soirée crêpes et on a même appris quelques mots de breton.

Nous sommes rentrées par le même moyen  mais les élèves étaient beaucoup moins motivées pour avoir quitté leurs correspondants. Elles ont tout apprécié: la vie au lycée, les visites et activités et surtout les familles et les amis qu’elles ont faits. Et nous aussi, bien sûr!!! On a déjà hâte qu’ils reviennent mais pour cela il faudra attendre le 2 mai 2017.  Kenavo!!!

Voyage à Paris 2015

Cette année on a réussi à amener un petit groupe de 14 élèves de Latin et de Français à Paris. Ce qui a fait que la visite de la ville ait été doublement intéressante car on a suivi des parcours concernant les deux matières.

On a visité bien sûr tous les monuments touristiques tout en jetant un « regard classique » (Arc de Triomphe, Eglise de la Madeleine, Musée du Louvre…) mais aussi d’ autres moins visités comme les termes romaines du Musée de Cluny et les Arènes de Lutetiae.

On a fait des découvertes intéressantes et on a vu Paris depuis son origine à l’ île de la Cité jusqu’ à ses monuments les plus modernes en construction (La Canopée des Halles).

Un super voyage à ne pas oublier!!!!

Liens sur des sites solidaires (4ºESO: voir Moodle)

RESSOURCES
 1. Restos du Coeur
http://www.restosducoeur.org/
2. La Jeunesse au Plein-Air (JPA)
http://www.jpa.asso.fr/
3. Aide et Action
http://www.aide-et-action.org/
4. Médecins Sans Frontières (MSF)
http://www.msf.fr/
5. Croix Rouge
http://www.croix-rouge.fr/
6. Secours Catholique (Caritas)
http://www.secours-catholique.org/
7. SOS Racisme
http://www.sos-racisme.org/
8. Solidarcité
http://www.solidarcite.be/

Exposition « Parce que je t´aime »

Seie__Porque_te_quiero__PUTA

“Parce que je t´aime”

L´exposition a été réalisée par Verónica Schulmeister Guillén et a été préparée par Milagros Villalba, Judith Prieto et Elena González. Le thème de l´exposition est la violence contre les femmes avant d´arriver aux coups. L´exposition est dans le lycée Manzanedo (Santoña) et va y rester depuis le mois de novembre jusqu´aux vacances de Noël. Les photos sont faites sur des pétales de fleurs sur lesquels, avec des fils, sont cousus des mots.

Le fil blanc sur les pétales rouges signifie que la femme défend l´homme par peur et le fil rouge sur des pétales blancs décrit les ordres et les insultes de l´homme envers la femme.

Paloma Palacio et Paula Arce, 4º A

“Porque te quiero”

L´artiste de cette exposition est Verónica Schulmeister Guillén. L´exposition est appelée “Porque te quiero”. Elle est dans le lycée Marqués de Manzanedo (Santoña) du 25 novembre au 13 décembre. Elle est organisée par les professeures Milagros Villalba et Elena González.

L´exposition parle de la violence contre les femmes qui peut être psychologique ou physique. Cette exposition présente des photographies de fleurs. Dans les fleurs l´artiste a écrit des mots comme “imbécil”, “ignorante”, “eres mía”, “puta”, “seré vaga”… parce qu´il y a des femmes qui finissent par accepter la violence.

Nous pensons que c´est une exposition très belle mais un peu dure.

Marta et Lucía, 4º A

“Porque te quiero”

Verónica Schulmeister Guillén est l´auteure des photos de l´exposition. C´est une artiste de Madrid mais Elena, Milagros et Judith, trois enseignantes du lycée Marqués de Manzanedo (Santoña) sont celles qui ont préparé l´exposition dans le lycée. Le travail est exposé dans l´entrée de manière qu´il est ouvert à tout le public et les parents qui vont au lycée pour parler avec les profs peuvent l´admirer et la juger.

Le thème dont il s´agit est la violence contre les femmes et l´exposition va être dans ce lieu à partir du 25 novembre jusqu´au 21 décembre, jour des vacances de Noël.

Cette exposition a été faite pour enseigner les gens l´importance de supprimer et d´éviter la violence contre les femmes parce que les victimes portent avec elles les cicatrices d´une torture à peine remédiable.

Personnellement je pense que c’ est une forme de faire prendre conscience autrement de la brutalité, car l’ artiste utilise la nature pour transmettre un message de détresse.

 Elena Hincu, 4º A

Serie__Porque_te_quiero__PERDON